Un canton façon Sogestar? non merci!

Les résultats des élections départementales du 22 mars ont montré une légère avance au profit du conseiller général sortant François Godin.

Contre lui, un binôme Sogestar composé de Laurent Petit et Véronique Bouvret (ancienne présidente de la Sogestar) comme titulaires, et comme suppléants Jean Sébastien Lacroix (actuel président de la Sogestar)et Odette Mougin.

Quand on voit les réactions suscitées par la commande de l’audit au sein de la SAEM (lire l’article du 27 février), on peut penser que ces gens là n’auront aucun compte à rendre aux électeurs qui voudraient les porter aux responsabilités départementales.

En effet, si la Sogestar peut demander sans vergogne des rallonges budgétaires à la communauté de communes, principal actionnaire, ce sont déjà nos impôts qui en sont la source.

Si hier les dirigeants de la Sogestar s’offusquaient d’un audit sur le fonctionnement de la SEM, comment ces mêmes personnes seront elles  enclins à rendre des comptes sur l’utilisation de nos impôts demain au sein du département?

François Godin, plus soucieux des deniers publiques de la communauté de communes sera plus à même de conduire le canton avec les temps budgétaires difficiles qui s’annoncent.

Les électeurs contribuables voteront dimanche…mais moi, je n’ai aucune envie d’avoir un canton mené à la façon Sogestar.

 

Mickaël Vandelle

 

La Sogestar doit rendre des comptes…

Lors du conseil communautaire du 28 janvier, les élus ont voté pour la réalisation d’un audit sur le fonctionnement de la Sogestar.

En effet, les budgets des collectivités devenant de plus en plus serrés, et la tendance à la baisse de la dotation de l’état ne devrait pas s’inverser.

Aussi, depuis quelques années il semble que cette SEM créée pour apporter des recettes supplémentaires à la communauté de communes avait plutôt  tendance à puiser dans le panier qu’à le remplir…

Donc il y aurai eu au bout d’un moment un petit problème.

Nous savons bien que la Sogestar n’a aucune leçon à recevoir sur sa manière de gérer la station car « elle fait ce que disent les élus »…

Et bien ça tombe bien, là ce sont les élus qui le disent aussi…

Et franchement, mieux vaut maintenant que trop tard.

On nous a toujours dit que la Sogestar était une structure de droit privé et qu’elle fonctionnait comme bon lui semblait. Oui,  et dans le privé, c’est celui qui paie qui commande, ce sont les actionnaires qui décident. Et il est normal de rendre des comptes.

C’est un rappel salutaire pour la communauté de communes qui souligne par là que la Sogestar n’est bas une bande de fonctionnaires ; et c’est l’opportunité pour les cadres et les employés de démontrer leur efficacité, leurs compétences et leur réactivité.

Au lieu de ça, la demande de la com com a été prise comme une agression et certains au sein de la Sogestar évoquent la grève…dans le Progrès du 11 février. Les dirigeants de la SAEM eux-mêmes semblent ne pas avoir compris la démarche et prêtent des intentions malfaisantes à ceux qui ont fait la demande d’audit.

Il était temps, avant que l’on ait affaire à de vrais fonctionnaires indécrottables…

13 pour, 6 contre et 5 absentions : le verdict est sans appel et va permettre de faire avancer la Sogestar.

Il sera intéressant de voir les recommandations qui seront faites en terme d’économie sur les charges fixes dans cette station qui ; comble de l’ironie ; accueillera l’Espace des Mondes Polaires, et où la Sogestar faisait de plus en plus penser au « Mammouth » …

M Vandelle

 

 

 

 

La Loge pour 2015/2016

J’ai pu faire la connaissance sur les pistes du nouveau propriétaire de la Loge, ancien bar situé à l’arrivée du télésiège des plans.

Il se pourrait bien que la loge reprenne vie pour la saison 2015/2016 après un rafraichissement et quelques aménagements.

 

Quelle bonne nouvelle ! Nous pourrons alors siroter notre boisson et avaler un croque monsieur en dominant le lac et le village des Rousses.

Ça  rappellera de bon souvenirs à bon nombre d’entre nous…

Vivement qu’elle nous ouvre à nouveau ses portes!

 

Quelles belles conditions!

Toutes les conditions sont réunies pour rendre ces vacances de février exceptionnelles. La neige est là en abondance, le soleil aussi, et les skieurs ont retrouvé ou trouvé le chemin de notre massif préféré.

Profitons de ces conditions optimales pour faire connaître le massif autour de nous .

 

Bon ski et bonne fin de vacances à tous!

L’hiver se rattrape et nous réjouit…

Mal parti pour les vacances de Noël, l’hiver semblait se faire désirer et le ciel fixait sur lui toutes les inquiétudes.  Depuis 10 jours c’est tout autre chose, la neige tombe abondamment et les vacances de février s’envisagent désormais avec plus de sérénité.

Les conditions de ski sur le domaine sont exceptionnelles avec une neige froide et poudreuse qui fait le bonheur des skieurs. Si le conducteur de la dameuse arrive à suivre, il devrait même pouvoir nous préparer un manteau neigeux à toute épreuve qui permettra de garantir  l’ouverture des pistes  pour ce week-end et jusqu’au 9 mars non stop.Au pied des pistes

Voici le lien pour connaître l’ouverture des pistes : http://www.lesrousses.com/fr/divers/ouverture-des-pistes/ouverture-des-pistes-des-domaines-alpins.html

En attendant, les grands espaces du massif accueillent les amoureux du hors piste qui y laissent leurs plus belles traces.

Bon ski et a très bientôt sur les pistes…

 

L’association

 

 

descentes 2015

Nous ne sommes pas encore en mesure de vous annoncer des descentes aux flambeaux pour les vacances de février 2015, mais nous vous le ferons savoir dès que possible.

 

 

La saison 2014/2015 se prépare activement.

Comme nous avons pu le constater, la saison d’hiver se prépare activement sur le massif du Noirmont.

Les révisions sur les remontées semblent avoir été faites et les pistes rouge et noire ont été passé au broyeur ainsi que le baby de la cloche. baby de la cloche

On peut observer aussi un rattrapage sur certains travaux d’entretien qui ont été oublié depuis plusieurs années, comme l’élagage.

La Sogestar a donc pris au sérieux cette nouvelle délégation de service publique et le massif ne sera pas délaissé cet hiver … On ne demande qu’à y croire.

D’autant plus que du côté de Lamoura ce n’est pas le VVL qui fournira les skieurs pour le massif de la Serra.

Donc si on peut faire le plein dans n’importe quel massif de la station, et satisfaire les skieurs, il ne faut pas se gêner.

Avec une préparation de pistes comme cette année, et si le damage est efficace…on pourrait même skier avec un enneigement moindre.

On ne peut qu’encourager la Sogestar à poursuivre dans cette voie. Et l’hiver qui arrive nous dira si ces mesures ont été efficaces…

Le Président M. Vandelle

 

Un anti-Noirmont à la tête de la Sogestar ?

Le 13 juin 2014 a eu lieu l’élection à la présidence de la Sogetar. Jean-Sébastien Lacroix  a été présenté comme le candidat officiel de la communauté de communes par Bernard  Mamet. Ce qui a eu pour effet d’anéantir toute autre candidature.

Seul candidat, Jean-Sébastien Lacroix a donc été élu avec beaucoup de réticences: 4 voix sur les 10 du conseil d’administration… ???

Lors d’une réunion de la commission neige de la communauté de communes fin 2012 début 2013,  il s’était prononcé publiquement en faveur d’un démantèlement du site du Noirmont et avait maintenu ses propos devant l’étonnement de François Godin, alors Président de la communauté de communes.

Reste à savoir s’il a changé d’avis, mais cela n’augure rien de bon pour l’avenir du Noirmont.

Comme on dit, y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis…et on observera avec attention les premières mesures prises en ce qui concerne la gestion du massif pour cet hiver 2014/2015.

Les faits nous montreront la direction prise par le nouveau président….

 

Mickaël Vandelle

 

Bernard Regard, Président de la communauté de communes.

Si un échec aux élections municipales n’était pas envisagé par l’ancien maire de Prémanon, on s’aperçoit que ce scénario n’était pas non plus prévu par ses partenaires rousselands. En effet, comme lors de l’installation de l’exécutif de la com. com. le 18 avril, on a pu voir lors de l’élection des représentants dans des organismes extérieurs du 6 mai, que les élus rousselands souhaitaient que Bernard Regard ne perde pas de son influence sur la station.

Le 6 mai comme le 18 avril, les élus rousselands ont largement soutenu B. Regard dans ses choix aux dépends de Nolwenn Marchand qui se présentait face à lui. Et cela comme dirait B Mamet, « en toute transparence ».

Toute l’influence de B. Regard devait être conservée, ce qui a été fait. C’est pour ça que l’on peut dire que c’est B. Regard le véritable homme qui dirige la communauté de communes, et je trouve là discutable l’attitude des élus rousselands.

Bernard Mamet s’est ainsi mis sous la coupe du prémanonier.

On a perdu l’occasion de renouveler les troupes. On sait ainsi qui dirige, encore les mêmes, et à force de fonctionner en vase clos, on dirait que ça commence à sentir mauvais…

On peut craindre l’élection au siège de président de la Sogestar, le Noirmont risque d’être dans la ligne de mire!

La suite au prochain épisode.

                                                                                                            Le Président, Mickaël Vandelle

 

Municipales

Suite au premier tout des élections municipales nous pouvons d’ors et déjà noter un large renouvellement des élus notamment à Prémanon où Nolwenn Marchand renverse  B. Regard.

Aux Rousses B. Mamet conduit une équipe renouvelée.

F Godin l’emporte à Bois d’Amont.

On peut noter malgré tout que le dossier Noirmont est très mal connu par ces nouveaux élus et qu’il faudra redoubler de pédagogie pour leur exposer le dossier sans tomber dans les travers idéologiques qui ont couru  jusque là et le débarrasser de son image déficitaire pour avoir une vision plus réaliste du fonctionnement du massif.

Il reste encore du travail en perspective…

 

 

L’association